La hole cam, LA camera du Poker !

A l’heure des drones équipés de caméra et des GoPro qui filment « tous nos mouvements », attachons-nous à une invention qui à première vue, n’a rien d’extraordinaire, mais qui a pourtant révolutionné le monde du poker, la Hole cam. Son nom est en apparence si explicite, que l’on imagine qu’il s’agit d’une caméra dans un trou (« hole »). En réalité, c’est un peu plus complexe…

La Hole cam, son rôle et son évolution

Cette invention, nous la devons à Henry Orenstein, un Américain d’origine polonaise, qui, à aujourd’hui 95 ans, a eu un parcours fascinant. Il a notamment contribué au succès des Transformers du géant du jouet Hasbro, ces figurines articulées qui ont bercé notre enfance. Il est également l’inventeur de la poupée qui allait concurrencer Barbie et rendre Mattel dingue, Betty the beautiful bride. Il aime à dire que c’est d’ailleurs cette poupée qui lui rapportera son… premier million !

Amateur de poker, il est connu pour organiser trois fois par semaine des parties de Omaha Hi-Lo ou de Texas Hold’em dans son appartement de Manhattan dominant Central Park. Pour l’anecdote, son nom est entré au Poker Hall of Fame, et en 1996, il a remporté le tournoi de 7-card Studdes WSOP, les World Series of Poker.

Un jour, alors qu’il suivait un tournoi retransmis à la télévision, il est rapidement arrivé à la conclusion que ce qui devait être un événement excitant était en réalité d’un ennui mortel et n’avait guère d’intérêt. Il en a également très vite identifié la raison : quel est l’intérêt de regarder pendant des heures des joueurs de poker assis à une table, si l’on ne voit pas leurs cartes fermées (celles qu’on appelle en anglais, les hole cards) ? Sans connaître les mains, impossible alors de suivre et de comprendre leur stratégie.

Comment dévoiler les hole cards ? 

Telle est la question que s’est posée Henry Orenstein, un jour devant sa télé… La solution ? Des caméras aux quatre coins de la table ou plus précisément, sous une table de verre. Cette invention allait prendre le nom de Hole Cam et permettre aux téléspectateurs de suivre la stratégie des joueurs. Enfin, le poker à la télé allait devenir passionnant !

Les caméras ont d’emblée été utilisées de deux façons : d’un côté, des petites caméras sous une table de verre qui permettraient de révéler les cartes face down sur la table, de l’autre, un système de rail qui montre les cartes telles que le joueur les regarde (voir photo ci-dessous).

Les Hole Cards au Poker

hole cam - hole cards
Les caméras « hole cam » allaient permettre de dévoiler aux spectateurs les « holes cards » ou cartes fermées. PHOTO/ CC BY 2.0

L’idée de la hole cam est brevetée en 1995 et est utilisée la première fois au Royaume-Uni lors du Late Night of Poker. En 2002, Orenstein fait part de son invention au directeur de la chaine américaine NBC Sports. Les caméras allaient bientôt être utilisées aux WSOP puis au World Poker Tour et allaient révolutionner le poker télévisé !

On imagine bien qu’au départ, les joueurs n’étaient pas très enthousiastes à l’idée de révéler leur stratégie et plutôt inquiets de cette intrusion des caméras dans le jeu, présentant on l’imagine, un risque de faciliter les tricheries. L’un des fervents défenseurs des hole cameras n’est autre que le joueur pro aux 14 bracelets, Philip Hellmut, qui lui, a vu le potentiel du procédé et ce que cela signifiait pour l’avenir du poker.

Selon Phil Hellmut, le fait pour un téléspectateur de pouvoir voir les cartes fermées a tout d’abord un intérêt pédagogique : « On dit qu’il suffit de cinq minutes pour apprendre le Texas Hold’em et une vie entière pour le maîtriser… Avant la présence des hole cams, les gens n’essayaient même pas d’apprendre les règles ».

Les téléspectateurs sont en effet plus informés et plus investis dans le jeu. Quant aux questions de sécurité, l’équipe technique habilitée à voir la main des joueurs, est en réalité enfermée « dans une salle hyper sécurisée, sans téléphones portables ou autre appareils connectés », comme l’explique la chaîne américaine ESPN.

Une idée très simple ! 

Si l’idée d’une caméra fixée sous une table de verre n’a, à première vue, rien d’extraordinaire, c’est ignorer qu’elle a révolutionné le poker et changé la face du Texas Hold’em à la télé. C’est ce qui a d’ailleurs contribué au succès et à la démocratisation du jeu au cours de ces vingt dernières années.

D’un jeu de luxe, presque confidentiel, réservé à une élite, le poker bénéficie en effet aujourd’hui d’une image plus accessible, plus populaire. Le profil des joueurs a lui aussi changé : les joueurs sont plus jeunes.

Outre l’invention de Henry Orenstein, un autre facteur a contribué à donner au poker un second souffle : le poker en ligne, c’est à dire la possibilité de jouer au poker en ligne en misant de l’argent réel, apparu en 1998. La diffusion télévisée du WPT (World Poker Tour) en 2002 marque un tournant dans cette évolution du poker, offrant une visibilité nouvelle au tournoi. Au début des années 2000, on parlera même d’âge d’or du poker en ligne, insufflé par « l’effet Moneymaker », Chris Moneymaker étant un joueur amateur qui a gagné les WSOP en 2003, ainsi qu’un peu plus de deux millions de dollars… pour une mise de 40 dollars !

Puce RFID

hole cam - RFID
Ces puces RFID sont partout dans notre quotidien, et aussi dans les cartes de poker ! PHOTO/ CC BY-SA 3.0

Le poker en ligne s’est ensuite développé sur des supports mobiles. Et plus récemment, le jeu a connu une autre évolution, l’introduction de la technologie RFID (Radio Frequency Identification). Les cartes intègrent désormais la technologie RFID (une invention d’un Australien, Andrew Millner). Elles sont équipées de puces qui permettent de recueillir les données via une antenne vers un radio-émetteur et offrent ainsi des données beaucoup plus complètes, dont l’accès à des statistiques par exemple.

Le joueur pro Antonio Esfandiari qui a récemment rencontré Henry Orenstein, l’a remercié en lui disant : « avant votre invention, je n’étais qu’un magicien, peinant à gagner ma vie, maintenant je suis un millionnaire ! ». L’effet Orenstein ?

Article invité par Xavier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.